Oeufs cocotte sur fondue de poireaux

Les œufs à la maison, et depuis que je suis toute petite, car chez mes parents on en mangeait souvent, c’est une fois par semaine qu’on en mange 😉

Alors merci à mes parents de m’avoir fait aimer les œufs 😉 et surtout merci à ma maman, dont c’est l’anniversaire aujourd’hui 🙂 Bon anniversaire Maman !!!

La cuisson en cocotte est devenue pour les enfants une façon ludique et attractive de les manger.

Il faut deviner les ingrédients qui composent le ramequin avant même d’y goûter 😉

Ce coup-ci, ce sont des oeufs cocotte sur fondue de poireaux, encore une façon de manger des légumes… 🙂

Oeufs cocotte sur fondue de poireaux
Oeufs cocotte sur fondue de poireaux

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 4 œufs
  • 2 blancs de poireau
  • 20g de beurre
  • 2 càs d’huile d’olive
  • 4 càs de crème liquide
  • sel, poivre

Préparation :

Préchauffer le four à 220° en y glissant une lèche frite remplie à moitié d’eau chaude.

Beurrer les ramequins.

Laver et émincer les blancs de poireau.

Chauffer le beurre et l’huile dans une poêle, puis saisir les poireaux pendant 3 à 5 mn en remuant.

Saler et poivrer.

Laisser mijoter à feu doux pendant 5 mn.

Incorporer la crème liquide dans la poêle.

Répartir dans les ramequins cette préparation.

Casser délicatement les œufs et faire tomber les blancs dans chaque ramequin. Réserver les jaunes dans leur demi coquille respective sans les crever (à replacer dans la boîte à œufs pour qu’ils tiennent sans tomber : idée de mon mari).

Saler et poivrer.

Placer les ramequins dans le bain-marie du four et cuire 7 mn.

Au bout de ce temps, ajouter les jaunes sur les blancs (qui seront cuits) et replacer au four pour 3 mn.

Servir aussitôt la sortie du four, avec des mouillettes de pain et une salade, c’est génial 🙂

Oeufs cocotte sur fondue de poireaux
Oeufs cocotte sur fondue de poireaux
Print Friendly, PDF & Email

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Sympa tes œufs cocotte !

  2. maman dit :

    merci pour la pensée à ta maman je t’aime

Laisser un commentaire